QUI SOMMES – NOUS

R. MBOUMA KOHOMM

Président de l’IPA

L’Institut du Panafricanisme (IPA) a été créé à l’initiative de MBOUMAKOHOMM Richard alias Sayë (son prénom négro-africain), journaliste émérite et homme politique camerounais, est un militant du Panafricanisme de longue date.

Né dans les années 40 à Douala, sa maison familiale fut voisine à celle du grand leader politique Ruben UM NYOBÈ, reconnu héro national par le Gouvernement camerounais. Dès sa petite enfance, il s’éveille peu à peu à la conscience politique en suivant les meetings de Ruben UM NYOBÈ dont le charisme fascinait le jeune écolier qu’il était.

Arrivé en France en 1968 en plein révolution estudiantine pour se former aux Humanités, il embrasse la carrière journalistique avec enthousiasme et curiosité et ce métier va l’amener aux quatre coins du monde. Pendant plus de 42 ans, véritable « baroudeur », de la découverte des mystérieuses représentations zoomorphes de Nazca au Pérou, aux plateaux d’Anatolie, il parcoure la planète au gré de ses reportages.

Homme aux multiples expériences, acquises à travers diverses rencontres, des yogis en Inde aux paysans et chefs d’État africains, il est sans conteste parmi ceux de sa génération, militants de la Cause panafricaine, qui connaissent en profondeur le continent Noir. De ses entretiens avec des leaders comme Agostinho NETO d’Angola, Seyni KOUNTCHE du Niger, Marien N’GOUABI du Congo, Sékou TOURÉ de Guinée ou de sa rencontre à Conakry en 1979 de Stokely CARMICHAEL alias KWAMÉ TOURÉ, leader du mouvement de «Civil Rights Activist » aux USA, ont contribué à mieux éclairer sa connaissance des enjeux d’avenir du continent africain et à appréhender les colossaux défis auxquels sont confrontés les peuples négro-africains.

Homme d’action et d’initiative permanente, il avait fondé dans le passé, plusieurs journaux : « Afrique Expansion » (1974), « Afrique Diplomatique » (1980), « Afrique Active » (2003)… Promoteur du projet baptisé « Journées Mondiales de l’Afrique » qui devait se tenir en 2005 à Paris et qui malheureusement n’eut pas lieu pour des raisons politiques, auteur de plusieurs ouvrages : « Cameroun : le combat continu » (éd. L’Harmattan 2001), « Cameroun, Afrique : Que faire ? » (éd. Diallo Telli 2004),« Kellam la Magnifique » (éd. Liyi Mam 2012) , Richard MBOUMA KOHOMM est aujourd’hui promoteur d’un groupe multimédia.